Home Channeling? Our channelers About us Contact


Home > Français > Matthew Ward - le 15 octobre 2019

Matthew Ward - le 15 octobre 2019

Chemtrails ; changement climatique ; Créateur, Dieu : différences ; lignée des âmes, évolution spirituelle ; libre arbitre, manifestation

Avec d'affectueuses salutations de la part de toutes les âmes à cette station, c'est Matthieu qui s'adresse à vous. Nous avons de joyeuses nouvelles à vous transmettre : les pulvérisations qui forment les trainées chimiques (chemtrails) ne contiennent plus d'éléments toxiques. Ce développement est passé par la chaîne de commandement, pourrait-on dire, de sorte qu'il n'interférera pas avec le don de libre arbitre du Créateur attribué à ceux qui sont derrière ces pulvérisations. Gaïa a demandé à Dieu de mettre fin à cette menace pour ses résidents, son air, ses eaux et son sol ; donc Dieu a autorisé les volontaires des forces spéciales parmi vous à transformer les toxines contenues dans ces pulvérisations en produits chimiques naturels pour la Terre. Ainsi, les personnes qui ont ordonné ces épandages peuvent encore choisir de le faire, mais toutes les traînées nuageuses susceptibles encore de se croiser dans votre ciel sont désormais inoffensives.

Matthieu, c'est merveilleux ! Mais ne vont-ils pas se méfier de quelque chose, enquêter, puis réintroduire des toxines dans ces épandages ?

Mère, s'il te plaît, introduit par écrit ce que tu viens de dire. ..... Merci.

Je voudrais que les lecteurs sachent que nous discutons souvent avec ma mère de l'information au fur et à mesure que je la transmets. C'est naturel pour nous de le faire, et il y a de nombreuses années, vos questions et commentaires faisaient partie des messages. Ensuite, nous avons changé le format pour réduire la longueur des messages et cependant introduisons les informations les plus importantes.

Maintenant, ces individus sont déjà plus que suspicieux, ils sont craintifs, et pas seulement parce qu'ils supposent que les toxines dans les pulvérisations ont été éliminées. Ils ont peur de tous les autres développements qui érodent aussi le peu de pouvoir qui leur reste. Et ils ont fait enquêter certains de leurs sbires — tous ont été informés que s'ils étaient impliqués, ils seraient arrêtés pour utilisation illégale de produits chimiques toxiques.

Un certain nombre d'entre vous ont demandé si Greta Thunberg représente ou est manipulée par une organisation ayant un but maléfique. Non, elle ne l'est pas — cette spéculation, ou plus exactement, l'accusation a été diffusée par des individus égoïstes — et oui, Mère-Terre est sur le chemin du retour vers un climat modéré à l'échelle mondiale, mais votre climat aberrant n'est pas de son fait. Les événements destructeurs causés par la manipulation technologique des conditions météorologiques et l'extraction et la pollution des combustibles fossiles entravent les efforts de Gaïa. Nous honorons Greta pour la pureté de ses intentions en exhortant passionnément à ce que des mesures soient prises au nom de la planète et de ses générations futures.

« Veuillez expliquer les différences, si c'est le cas, entre Créateur, Etre Suprême de cet Univers et Dieu. Ces termes, si je me souviens bien, sont apparus de temps en temps dans les messages de Matthieu et plus récemment dans le message aimable d'Arnold. Je serais très heureux d'avoir une clarification de ces termes, si possible ».

Mes premières transmissions qui contiennent des informations sur Dieu et le Créateur expliquent aussi vos débuts comme âmes immaculées et indépendantes et d'où proviennent vos puissantes capacités innées. [Ce qui suit fait partie de « Notre héritage cosmique » section du livre intitulé : Révélations pour une Nouvelle Ere – traduit par : Jean Hudon]

*****************

Pour comprendre le but de nos vies, il faut d'abord comprendre la nature de notre relation avec le Créateur, le pouvoir ultime dans le cosmos. On pourrait tout simplement la comparer à la relation entre un père et ses enfants, mais une formulation aussi simple ne reflète pas le fait que nos âmes trouvent leur origine au sein même du Créateur.

L'énergie du Créateur/Création, la désignation appropriée de la Totalité ou de la Source ou de l'Unicité de Tous, est pure lumière d'amour et c'est la force la plus puissante dans le cosmos. Cette désignation est également la plus descriptive, englobant à la fois l'essence totale de cette source ultime et l'action créative. Pour plus de simplicité dans la communication, nous nous contentons habituellement de parler du Créateur.

Avant qu'Il ne se manifeste, rien d'autre n'existait que la puissance dormante du Créateur. Sa première expression survint lors de cet événement cosmique, que certains ont appelé le Big Bang, la fragmentation originelle de l'amour, de la sagesse et du pouvoir du Créateur en d'innombrables âmes-entités, individuelles.

Dans ce contexte, le terme « fragmentation » ne décrit pas une dissociation ni une rupture du Tout ; mais plutôt un partage conférant aux éléments nés de la division les mêmes attributs que possède le Tout. Et à partir de ce premier instant de la Création, ces premières âmes et tout ce qui existe dans tout le cosmos sont inséparables du Créateur et les uns des autres. Au niveau de l'âme, TOUT est UN et cela sera pour toujours.

Même si cette analogie peut sembler irrévérencieuse, j'aimerais comparer la hiérarchie du Créateur à une tarte parce que c'est une représentation visuelle utile. La tarte toute entière symbolise l'âme du Créateur, la Totalité omnipotente, la Source du Tout ; et au centre se trouve l'esprit du Créateur, siège de son omniscience. En partant de ce point central, imaginez une série d'anneaux concentriques superposés sur l'ensemble de la tarte. Ces anneaux symbolisent les sphères de la hiérarchie, qui sont des divisions flexibles du Créateur.

La suite de cette analogie visuelle nécessite une perspective inhabituelle pour bien se représenter ce qui se passe. Imaginez cette tarte coupée en d'innombrables pointes dont les parties les plus larges touchent l'esprit illimité du Créateur, et deviennent plus étroites à mesure qu'elles franchissent les anneaux successifs situés de plus en plus loin de ce point d'origine. Les pointes représentent les fragments du Créateur ayant été créés au fil des âges et formant autant d'entités douées d'une existence autonome. Chaque infime portion contient, toutes proportions gardées, exactement les mêmes ingrédients que l'ensemble de la tarte. Il en est de même pour la Création tout entière.

Lorsque l'âme du Créateur se subdivisa pour la première fois, chacun de ses fragments à l'intérieur de cette première sphère possédait des pouvoirs de lumière et de pureté, identiques à ceux du Créateur. C'est là qu'est générée l'énergie christique, et où réside le pouvoir paternel que l'on appelle les archanges, comme l'archange Michaël.

Durant cette période de pure conscience, le Créateur conféra à tous les éléments angéliques de Son Être le plus précieux de tous les dons, soit le libre arbitre, avec son pouvoir inné de cocréation – "co-création" car la source énergétique pour créer quoique ce soit provient du Créateur et les créations proviennent des idées des âmes. Et ainsi, dans Sa manifestation suivante, le Créateur et les archanges créèrent l'échelon suivant, soit celui des anges, qui ne sont pas aussi proches de l'esprit du Créateur que ne le sont les archanges, mais qui demeurent toujours de pures entités de Lumière sans forme ni substance.

Après une période de réflexion incommensurablement longue, les deux royaumes angéliques créèrent la troisième sphère d'existence, soit des formes potentielles de vie qui eurent le choix de demeurer désincarnées ou de se manifester sous des formes masculines ou féminines, de toute façon ces âmes sont androgynes, l'équilibre parfait des énergies mâles et femelles. Comme nous le comprenons, les âmes que le Créateur a choisies pour régner sur les univers sont désincarnées. Elles peuvent montrer leur présence comme une lumière blanche dorée mais leurs pouvoirs illimités de cocréation et leurs idées sont évidents dans tout ce qui existe dans leurs univers respectifs.

Un de ces dieux devint l'Être Suprême de notre univers et, avec le Créateur, créa toute vie s'y trouvant. Comme notre Être Suprême est appelé Dieu par certaines religions terrestres, et que c'est le nom que tu emploies quand tu penses à Lui, c'est donc ainsi que je l'appellerai. En outre, Dieu est un mélange parfait d'énergies masculines et féminines et le terme Mère/Père Dieu exprime avec précision Son essence, mais sur Terre Il est généralement appelé seulement Père et avec des pronoms masculins. Cela évolua naturellement lorsque les énergies masculines commencèrent à dominer la nature des civilisations de la Terre il y a des millénaires en arrière et même si l'énergie féminine, ou déesse, est rayonnée sur la planète en abondance, simplement pour faciliter le langage, j'utiliserai les désignations masculines plus habituelles à laquelle vous êtes habitués.

Pour vivre un éventail d'expériences toujours plus vaste, les tout premiers êtres issus de Dieu, qui sont appelés âmes souches, se scindèrent en fragments d'âme ou étincelles divines. A leur tour, ces entités se fractionnèrent en micro-étincelles qui, elles-mêmes se subdivisèrent de nouveau en submicro-étincelles. Nom que l'on attribue également à toutes les autres fragmentations subséquentes. Finalement les myriades d'existences individuelles, autonomes et inviolables vécues par chaque âme à tous les niveaux de fragmentation sont appelées personnages.

Je vous ai donné ces désignations — et il y en a peut-être d'autres aussi — seulement pour indiquer l'ordre d'apparition des âmes dans les innombrables sphères rayonnant à partir de l'esprit du Créateur, mais le mot « âme » conviendra ici pour notre propos. Il n'existe aucune différence dans le lien que chacune entretient avec le Créateur, pas plus que dans ce qui la constitue. La force de vie présente même dans le plus minuscule fragment d'âme est TOUJOURS inséparablement reliée à Dieu et au Créateur, tout comme chaque cellule de votre corps est à la fois une cellule viable au fonctionnement autonome et un élément inséparable de vous-même.

Matthieu, où se situe notre population actuelle dans cette hiérarchie ?

Essentiellement au niveau de la submicro-étincelle. Mais souviens-toi, mère, que cela ne fait aucunement référence à l'évolution de l'âme, mais uniquement à l'ordre d'émergence des âmes. Je pense que votre expression « vieille âme » se rapporte à son degré d'évolution et PAS à son ordre d'apparition. Ces deux aspects n'ont sans doute rien à voir l'un avec l'autre, puisque la croissance spirituelle – ou son absence – est déterminée par les choix librement consentis de chaque âme et non par le nombre de vies nécessaires pour effectuer les choix lui permettant d'atteindre les niveaux supérieurs d'évolution spirituelle. Et maintenant, vous atteignez un temps sans précédent non seulement sur Terre mais dans l'univers ! Vous avez sur votre planète quelques très « vieilles âmes » venues pour guider le reste d'entre vous vers une plus grande illumination.

Oui, je vois. Merci, mon cher. Peut-on dire que le Créateur est l'être suprême du cosmos et Dieu son assistant ?

Non. Les mots « cosmos » et « univers » sont souvent employés de façon interchangeable comme s'ils étaient synonymes, mais chaque univers ne constitue en fait qu'une partie du cosmos. Notre univers n'en est qu'un parmi bien d'autres, et chaque univers possède son propre Dieu. Comme les gens sur Terre ne sont pas conscients de l'existence d'autres univers et d'une hiérarchie dans la Création, certaines religions ont donné le nom de Dieu au Créateur. On a fait un nom propre d'un terme générique, un peu comme si on avait appelé un bébé fille du nom de « Fille ». Et il n'est pas rare ou incorrect qu'on appelle Dieu « notre Créateur », puisqu'Il l'est aussi, mais cela ne fait qu'ajouter de la confusion en ce qui concerne ces deux êtres, le Créateur, et le nom qu'on leur attribue.

Je ne sais pas comment a débuté l'erreur dans l'emploi de ce nom. Il y a peut-être eu une déviation terminologique dans une très haute antiquité, alors que chaque être savait que le Créateur était la Source de Tout Ce Qui Est, le Je Suis universel, le Tout-Puissant, l'UN, la Totalité ou tout autre nom désignant le Créateur comme l'Être régnant sur l'ensemble du cosmos. Mais au fond, le nom employé importe peu. Lorsque des âmes communiquent avec amour et vénération avec Celui qu'elles considèrent comme le Créateur, la communion de ces âmes avec ce dernier est pleinement honorée.

Le concept de la Trinité divine des Églises chrétiennes pourrait être interprétée comme ceci : le Père – représentant le Créateur, le pouvoir suprême du cosmos, que les religions terrestres désignent du nom de Dieu et de divers autres noms ; le Fils – représentant Dieu qui se manifeste dans Sa Création, le fils du Créateur, l'Être suprême de notre univers qui n'est généralement pas reconnu sur Terre comme différent du Créateur ; et le Saint-Esprit – représentant le royaume angélique le plus élevé, également appelé le royaume christique, où les êtres se manifestent sous forme de lumière rayonnant d'un Amour absolu, et d'où émanent les âmes qui se sont incarnées partout dans cet univers en tant que figures religieuses majeures comme Jésus et Bouddha.

Quelles que soient les différences en termes de noms et d'interprétations, les liens étroits entre les éléments de cette trinité sont partout les mêmes. On ne saurait également établir de distinction entre la nature divine de l'Être tout-puissant, omnipotent et omniscient et les puissances secondaires qui en découlent, si ce n'est par les noms qu'on leur a attribués au fil de l'évolution de cet univers.

Y a-t-il d'autres différences entre Dieu et le Créateur, à part l'étendue de leur «juridiction »?

Oui, il y a deux différences essentielles. Dieu est en réalité le Créateur de cet univers. Par Son omniscience, Son Amour et l'autorité ainsi que la responsabilité qu'Il exerce sur cet univers, il est l'expression de l'esprit, du cœur et du pouvoir du Créateur.

Premièrement, une fonction vitale de l'essence même du Créateur ne manifeste aucune forme d'activité visible. On pourrait la comparer à l'essieu d'une roue fournissant la stabilité nécessaire au mouvement des autres parties du Créateur et permettant l'évolution constante de tous Ses aspects. Si cette stabilité venait à disparaître, l'ordre universel cesserait aussitôt et le chaos s'installerait. Cette essence immanente est le centre sur lequel reposent l'ordre et la vie dans le cosmos, et sans le rythme mesuré des fréquences énergétiques qui en émanent, aucune forme de vie n'aurait pu se manifester.

Dieu est actif dans tous les aspects. En tant qu'essence divine responsable de l'ensemble de cet univers, tous les aspects de Son être sont davantage orientés vers l'activité. Dieu est la force active dynamique du Créateur en cet univers et Il est à l'origine, avec le Créateur, de toutes les formes de vie qui s'y trouvent et de l'ordre qui y règne. La fréquence énergétique la plus élevée de la Lumière est l'Amour, une force mouvante animée d'une perpétuelle fluctuation dont la puissance ne cesse de s'accroitre afin d'englober une capacité d'aimer et de ressentir toujours plus vaste. L'Amour est une énergie infinie et la Lumière ne peut être capturée – on ne peut que la diriger. Telle est l'essence de chacune des âmes interagissant avec Dieu.

Comme la vie sous toutes ses formes est une émanation de Dieu et en est inséparable, il est juste de dire que les êtres humains sont créés à Son image. L'idée de l'apparence humaine ainsi que la matière constituant les corps physiques proviennent de l'esprit de Dieu.

Avec la création de la vie dans notre univers, Il mit en mouvement l'irrésistible force dynamique des lois gouvernant tout ce qui existe, à partir du mouvement giratoire des galaxies jusqu'à la plus petite semence capable de germer au bon moment et de s'épanouir jusqu'à sa pleine expression. Depuis l'aube des temps incommensurablement reculés où tout a commencé, seuls des raffinements technologiques apportés à la direction prise par l'énergie initiale ont changé le cours original du but et du mouvement de l'énergie divine. Il ne peut y avoir de changement au sein de l'énergie elle-même parce que l'énergie EST la création. La clef du processus de création réside dans la manière de capter et d'utiliser l'énergie.

Au commencement, tout ce qui avait été créé dans cet univers était sans défaut, pur, saint et rayonnant d'Amour. L'harmonie et l'unité parfaites régnaient, sans la moindre trace de division, de déshonneur ou de chagrin. Le Créateur voulait que le libre arbitre soit une bénédiction et non une malédiction, mais il est possible que ce don, le plus précieux d'entre tous, la liberté totale de choisir accordée aux âmes, ait mené à de tels abus qu'on ne puisse plus désormais le considérer comme le cadeau merveilleux qu'il était jadis. Dans certains univers, nous dit-on, le libre arbitre est inconnu. Il semble même que certaines parties de cet univers aient absorbé ce don dans une telle radiance qu'il ne relève plus d'une décision individuelle. Cependant selon la loi du Créateur, le libre arbitre sur Terre est la règle de vie en vertu de laquelle la conscience de Dieu observe tout ce qui se passe, mais n'impose jamais la moindre restriction.

La deuxième différence essentielle entre le Créateur et Dieu est celle-ci : bien que le Créateur soit conscient de chacune des vies d'un bout à l'autre du cosmos, il n'y a pas de règle fixe régissant le rôle qu'Il joue dans les vies des âmes. Non seulement Dieu est-il conscient de la situation de chaque âme dans cet univers, mais il connaît également le moindre de leurs chagrins, de leurs rêves secrets et de leurs tourments ainsi que l'ensemble de leurs joies et de leurs peurs. Dieu sait absolument TOUT.

Lorsque le Créateur sortit de son était d'immobilité sublime, c'était dans le but de vivre l'expérience de la création. Comme expression parfaite du Créateur, Dieu poursuit le même objectif, et Sa conscience imprègne chacune de ses créations, qu'elles soient dans une forme de vie incarnée ou désincarnée. Il peut éprouver les émotions et les sensations physiques ressenties par toutes âmes dans n'importe quelle forme, et pas un seul instant n'est-Il détaché de l'ensemble de ce qu'éprouve chaque âme dans notre univers. Il en est ainsi quel que soit le degré d'évolution spirituelle des âmes et peu importe la nature des choix qu'elles ont faits en toute liberté, et cela concerne tout aussi bien les formes de vie du royaume animal que celles du royaume végétal.

Sur un plan beaucoup plus élevé, Il éprouve l'angoisse de la Terre dans les bouleversements et l'extrême négativité qu'elle subit présentement, tout autant que les sensations de tous les autres corps célestes. Je ne peux répéter trop souvent à quel point Dieu est inséparable de chaque forme de vie dans Son univers, et il en va de même pour chaque âme qui est intimement liée à toutes les autres âmes dans toutes les formes de vie qui existent.

Le terme « Dieu personnel » parfois utilisé sur Terre est tout à fait exact, car Dieu EST toute personne présente ici, ainsi que toute autre âme des règnes animal et végétal. De ressentir les sensations collectives de toute vie sur Terre, encore moins celles de TOUTE vie dans cet univers, simultanément est impossible à imaginer, même pour les âmes les plus évoluées de cet univers.

Comme le Créateur n'intervient pas dans le déroulement de nos vies, cela veut-il dire que, contrairement à Dieu, le Créateur ne ressent pas la douleur physique et la souffrance émotionnelle des âmes ?

Mère, l'emploi du pronom neutre « It » (en anglais) pour le Créateur ne diminue pas le respect qu'on Lui doit. Contrairement à l'usage habituel que vous en faites pour indiquer qu'il s'agit d'une chose plutôt que d'un être, le fait de recourir à « it » pour désigner le Créateur s'apparente à la couleur blanche, en ce sens que le blanc n'indique pas l'absence de toute couleur, puisqu'il résulte du mélange de toutes les couleurs et qu'à partir de la lumière blanche on peut, par réfraction, à travers un prisme, faire apparaître toutes les couleurs de l'univers.

Par ailleurs, le Créateur perçoit tout ce qu'éprouve l'humanité, et ce, à un degré de sensibilité considérablement plus élevé que celui dont vos corps de troisième densité sont capables, mais Il n'intervient pas dans les circonstances propres à chaque âme, pas plus qu'Il ne donne de réponses personnelles. Toutefois, Dieu met constamment tout en œuvre pour porter assistance à Ses âmes, dans les limites permises par les choix convenus dans le contrat prénatal de chacune d'entre elles. Les bras de Dieu, si vous voulez, embrassent chaque âme de cet univers, et plus rapidement qu’un clin d’œil ; ses émissaires répondent à son autorisation en aidant des âmes en détresse qui ne sont pas dans leurs accords.

*******************

Merci, Mère, d'avoir inséré ce contenu. Bien-aimés frères et sœurs, vous incarnez la magnificence et le pouvoir sans pareil de l’énergie de lumière-amour du Créateur qui vous connecte éternellement avec tout le reste du cosmos.

______________________________________

AMOUR et de PAIX

Suzanne Ward
Website: The Matthew Books

Traduction : Alain, traduction Jean Hudon, extrait du livre de Suzanne Ward : "Révélations pour une ère nouvelle", rév. Patrick












Visualisation d'une avancée décisive mondiale - Joignez-vous à nous!



< previous message | next message >



Voulez-vous soutenir notre travail de Lumière?

Merci !!!

Share |




Much information from the channelings, and from many other sources,
is brought together on our other website:

TheGreaterPicture.com





Donations for our translators team are received in gratitude Thank You!!

Galactic Channelings

Create Your Badge